Formations et Métiers

Formations et Métiers

Réorganisation de la formation professionnelle : installation d’une commission cette semaine

APS photo.jpg
Photo APS

 

BOUMERDES - Le ministre de la Formation et de l'Enseignement Professionnels, Mohamed Mebarki, a annoncé lundi à Boumerdès l’installation "programmée durant la semaine en cours" d'une commission nationale en charge de la réorganisation de la formation professionnelle.

 

"Il sera procédé, durant cette semaine, à l’installation d’une commission nationale formée de représentants des secteurs de la formation professionnelle, de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la fonction publique", a déclaré le ministre en marge d’une visite de travail dans la wilaya, ajoutant que ladite commission sera chargée de la "réorganisation de la totalité du cursus de l’enseignement professionnel".

 

 "Il ne s’agira pas de la réorganisation d’un diplôme quelconque, mais de la réorganisation de tout le processus de la formation professionnelle", qui sera remplacé par un nouveau cursus dit l’"enseignement professionnel", a précisé le ministre, soulignant qu’il faut savoir faire "la distinction entre formation et enseignement" professionnels.

 

D’autre part, M. Mebarki a insisté de nouveau sur l’actuelle orientation de la stratégie du Gouvernement en matière de formation professionnelle, qui prône "l’ouverture sur l’environnement économique", en offrant des formations et qualifications utiles aux jeunes, susceptibles de leur "assurer des emplois répondant aux besoins du développement national, en termes de cadres et de ressources humaines qualifiés", a-t-il soutenu.

 

Cette stratégie s’appuie également, a-t-il affirmé, sur la "diversification et le développement" de l’économie, à travers le secteur agricole, considéré, selon le ministre, comme "choix stratégique pour le pays".

 

Après avoir souligné l’"inscription de la formation de compétences professionnelles, au titre des  missions dévolues à son secteur", il a, en outre, appelé les jeunes à "prendre conscience de l’importance du facteur qualification pour accéder à un poste d’emploi".

 

Le ministre a, également, insisté sur l’importance de "développer la longue expérience acquise par le secteur dans le domaine de la formation agricole" et sur l’impératif de l’enrichir en "s’inspirant des expériences concluantes en la matière de différents pays, à travers le monde"

(APS) Lundi, 16 Janvier 2017 18:58

 

Boumerdès : conventions pour la formation d’employés de l’Administration et des professionnels de la pêche

BOUMERDES - Deux conventions de partenariat pour la formation d’employés de l’Administration publique et de professionnels de la pêche et de l’aquaculture ont été signées lundi à Boumerdès.

 

Elles ont été paraphées lors d'une cérémonie présidée par le ministre de la Formation et de l'Enseignement Professionnels, Mohamed Mebarki.

 

La première convention, paraphée entre les directions de la formation et de l’enseignement professionnels et de l’Administration locale de la wilaya, engage la première partie à former et à recycler plus de 1.100 employés de la wilaya.

 

Selon le directeur du secteur à Boumerdès, Sadek Saàdna, cette convention, qui profitera aux employés des directions et administrations publiques des 32 communes de la wilaya, est inscrite au titre de l’amélioration du service public.

 

Les domaines de formation ciblés par cette convention sont les techniques administratives et de gestion, la communication administrative, la finance locale, la valorisation des biens de la commune,  les contentieux, l’Etat civil, les marchés publics et l’environnement.

 

Quant à la deuxième convention, elle a été signée entre le secteur de la formation professionnelle et celui de la pêche et de l’aquaculture, et ce, au titre de la mise en application d’une convention-cadre signée, auparavant, entre les ministères des deux secteurs, en vue de promouvoir et développer les métiers de la pêche et de l’aquaculture.

 

Intervenant à l’occasion, M. Mebarki a souligné que le secteur de la formation "n’a pas seulement pour mission de distribuer des diplômes, mais a surtout pour vocation de former des compétences dans différents métiers et professions, en conformité avec les besoins du marché local du travail".

 

Selon le ministre, la signature de ces conventions s’inscrit au titre de la mise en œuvre de la politique gouvernementale en matière de "formation de ressources humaines pour accompagner les besoins de modernisation de l’économie nationale en général", tout en contribuant à la "recherche d’alternatives au titre des nouvelles orientations de la politique économique nationale".

 

Le ministre avait entamé sa visite à Boumerdès, par la commune de Khmiss El Khechna, à l’ouest de la wilaya, où il s’est enquis de la situation des stagiaires au niveau de l’entreprise "El Ghazal" de production de chambres sahariennes et au niveau d’une exploitation agricole privée, avant d’écouter un exposé sur l’état des lieux du secteur à Boumerdès.

 

A Boudouaou, M .Mebarki a inspecté le chantier du projet de réalisation d’un Institut national spécialisé en arts graphiques et audiovisuel, dont le taux d’avancement est estimé à 90%.

 

Il a insisté, sur place, sur la nécessité de le parachever en "juin prochain". Il a, également, visité l’Institut national de Figuier, spécialisé en tourisme et hôtellerie.

 

Au CFPA de Zemmouri, à l’est de Boumerdès, le ministre a procédé à la distribution de diplômes au profit de jeunes porteurs de projets.

 

(APS) Lundi, 16 Janvier 2017 15:00



31/01/2017
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Emploi & Formation pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres