Formations et Métiers

Formations et Métiers

Tourisme: faire de la formation de qualité un réflexe

Tourisme image.jpg
Photo APS

 

TIZI-OUZOU- La qualité de la formation dans les métiers du tourisme doit devenir un réflexe a souligné, lundi à Tizi-Ouzou, la directrice de la formation au ministère du Tourisme et de l’artisanat.

Intervenant à l’ouverture de la nouvelle année scolaire 2017/2018 à l’institut national d’hôtellerie et de tourisme (INHT) Aboubakr Belkaid, Mme Moumene Ouahiba a souligné que le but du ministère du tourisme à compter de cette rentrée est de faire de la qualité de la formation touristique, un réflexe et non une question conjoncturelle qui change au gré des conditions .

 

L’objectif visé par cette démarche est d’aboutir à une bonne qualité des prestations touristiques et donner une meilleure image de l’Algérie a-t-elle expliqué en rappelant que le secteur du tourisme a été placé comme étant prioritaire dans la politique gouvernementale de diversification de  l’économie nationale.

 

Mme Moumene, qui a déclaré que les métiers du tourisme se pratiquent par passion et non pas par défaut , a incité les stagiaires à donner le meilleur d’eux même en mettant en avant toutes les valeurs et caractéristiques de la personnalité algérienne fondée, entre autre, sur la générosité et la capacité de communication, pour rehausser l’image de l’Algérie et attirer les touristes .

 

Le wali Mohammed Boudrebali a observé que le programme du gouvernement confirme que la conjoncture nationale est désormais propice au décollage du secteur touristique et réaffirme que le tourisme est un atout à travers lequel l’Algérie doit relever le niveau des recettes extérieures et  augmenter ses capacités de création d’emploi a-t-il souligné.

 

L’INHT de Tizi-Ouzou doit oeuvrer à la préservation de sa renommée internationale en assurant une formation de qualité qui répond aux exigences actuelles du secteur, et un encadrement performant, a-t-il ajouté.

 

Le directeur local du tourisme et l’artisanat Rachid Gheddouchi, a relevé quelques manques en moyens pédagogiques et en équipement pour les besoins des stages pratiques des stagiaires de cet institut tandis que le président de l’Assemblée populaire de wilaya, Mohammed Msella, a déploré l’état de dégradation de cet institut et a appelé à y remédier par des travaux de réhabilitation.

 

Cette rentrée a été marquée par la signature de deux conventions avec des hôtels privés de la wilaya pour la prise en charge des stages pratiques des élèves de cet établissement.

 

L’INHT Aboubakr Belkaid créé en 1972 et d’une capacité d’accueil de 360 places a formé depuis sa création un total de 4 847 jeunes dont 204 de nationalités étrangères, dans le tourisme, l’administration hôtelière, la cuisine et restaurant et met annuellement quelques 150 diplômés à la disposition des établissements hôteliers, a-t-on indiqué à l’occasion de cette rentrée.

 

Publié L’APS le : Lundi, 02 Octobre 2017



03/10/2017
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Emploi & Formation pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres