Formations et Métiers

Formations et Métiers

L’ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL, UN AUTRE PARCOURS DE REUSSITE. Mars 2018

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

MINISTERE DE LA FORMATION ET DE L’ENSEIGNEMENT PROFESSIONNELS DIRECTION DE L’ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL

 

L’ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL, UN AUTRE PARCOURS DE REUSSITE.

Mars 2018

 

 

CONTEXTE DE CREATION DE L’ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL

 

Dans le cadre de la réforme du système national d’éducation et de formation, l’enseignement professionnel, est venu en 2002, diversifier et enrichir l’espace éducatif algérien. Il devait accueillir une partie (30 à 40%) des élèves de la 4ème AM admis au cycle post-obligatoire.

 

L’orientation des élèves vers ce cursus d’enseignement professionnel, est régie par l’article 13 de la loi d'orientation sur la formation et de l’enseignement professionnels, et l’article 52 de la loi d'orientation sur l'éducation nationale.

 

DESCRIPTION DU PARCOURS DE L’ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL

 

L’enseignement professionnel trouve son ancrage juridique, dans l’article 10 de la loi d’orientation du secteur de la formation et de l’enseignement professionnels, qui le définit comme un enseignement à la fois académique et qualifiant, dispensé dans des Instituts d’Enseignement Professionnel (IEP).

 

L’enseignement professionnel a pour finalités de préparer à l’emploi (finalité première) et de permettre l’accès à des formations de niveaux supérieurs dans le prolongement de la filière suivie.

 

Pour répondre à ces finalités, les élèves de l’enseignement professionnel reçoivent des enseignements technologiques et professionnels qui les préparent à l’exercice d’une activité professionnelle (un métier), des enseignements généraux qui leur donnent une culture générale et des connaissances de base nécessaires à leur formation tout au long de la vie, ainsi que des périodes de formation en milieu professionnel.

 

Les enseignements technologiques et professionnels

 

Les programmes d’enseignements technologiques et professionnels sont élaborés selon l’approche par compétences et présentés sous forme de Référentiels :

 

Les enseignements professionnels comportent un volume horaire hebdomadaire de 20h, soit 60% du volume horaire global.

 

Les enseignements généraux

 

Le programme d’enseignement général est commun à l’ensemble des filières.

 

Ce programme comporte les neuf (09) matières suivantes : (Maths, Physique, Informatique, Langue Arabe, Langue Française, Langue Anglaise, Histoire, Vie Sociale et Professionnelle, Education Physique et Sportive).

 

Ce programme d’enseignement, est le même que celui dispensé dans les établissements d’enseignement de l’éducation nationale, adapté aux spécificités de l’enseignement professionnel.

 

Les enseignements généraux, comportent un volume horaire hebdomadaire de 16 h, soit, 40% du volume horaire global.

 

Les Périodes de Formation en Milieu Professionnel (PFMP).

 

Ce cursus prévoit des périodes de formation en milieu professionnel (PFMP), variant entre six (06) et huit (08) semaines par année, selon la filière. Ces périodes de formation, sont organisées en alternance entre l’établissement d’enseignement professionnel et l’entreprise d’accueil, où se déroule la formation pratique de l’élève. Les PFMP, font partie du programme de formation, qui en identifie les compétences à acquérir en entreprise. L’élève, durant ces périodes de formation, est placé sous la responsabilité d’un encadreur désigné par l’entreprise qui suit ses activités, et ce, en collaboration avec l’équipe pédagogique de son établissement de rattachement.

 

PRESENTATION DE LA NOUVELLE ORGANISATION DU CURSUS D’ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL

 

Depuis sa création en 2002, l’enseignement professionnel n’a pas pu susciter un grand engouement envers les élèves et leurs parents. C’est pourquoi, notre secteur, a mis en place, durant l’année 2017, une nouvelle architecture des diplômes de ce cursus, en remplacement de celle en vigueur depuis 2008, pour améliorer son attractivité et l’insérer progressivement dans le système éducatif national.

 

Ainsi, mise en œuvre depuis la rentrée de septembre 2017 et régie par les dispositions du décret exécutif n° 17/212 du 20 juillet 2017, la nouvelle organisation, prévoit deux (02) cycles d’enseignement professionnel, qui sont sanctionnés par le brevet d’enseignement professionnel «BEP» et le brevet d’enseignement professionnel supérieur « BEPS ». Ces deux diplômes sont préparés en mode présentiel dans des établissements publics d’enseignement professionnel.

 

FINALITES DES DIPLOMES DE L’ENSEIGNEMENT ROFESSIONNEL

 

Le Brevet d’Enseignement Professionnel (BEP)

 

Le BEP, qui sanctionne le premier cycle d’enseignement professionnel, est organisé en 03 années, au même titre que le cycle d’enseignement secondaire général et technologique. Le BEP, remplace les diplômes d’enseignement professionnel du premier degré et du deuxième degré (DEP1) et (DEP2).

 

L’accès à la première année du cycle d’enseignement professionnel préparant au BEP, est ouvert, aux élèves de 4ème année moyenne admis au cycle postobligatoire et aux élèves réorientés à l’issue de la 1ère année de l’enseignement secondaire, toutes filières confondues.

 

Le « BEP» est un diplôme propédeutique qui permet aussi bien la poursuite d’études que l’engagement dans la vie active. Il permet à son détenteur l’accès au deuxième cycle de l’enseignement professionnel, sanctionné par un BEPS.

 

Ce diplôme, confère également à son titulaire, une qualification professionnelle de niveau IV, qui correspond à des emplois exigeant des connaissances théoriques et pratiques et des capacités d’organisation, lui permettant l’exercice d’une activité professionnelle.

 

Le Brevet de l’Enseignement Professionnel Supérieur (BEPS)

 

Le BEPS, qui sanctionne le deuxième cycle d’enseignement professionnel, est organisé en 02 années. L’accès à la première année de ce cycle, est ouvert aux élèves candidats titulaires du BEP, dans le prolongement de la filière suivie.  

Les détenteurs du diplôme d’enseignement professionnel du deuxième degré (DEP2), ont aussi la possibilité de poursuivre des études, pour l’obtention du BEPS, dans le prolongement de la filière suivie et ce, dés le lancement des formations pour ce diplôme.

 

Le BEPS confère à son titulaire une qualification professionnelle de niveau V. Il correspond à des emplois exigeant des connaissances théoriques, des capacités pratiques et des aptitudes permettant d’exercer des fonctions de responsabilité et de conduite des travaux.

 

Les élèves n’ayant pas pu achever le premier cycle d’enseignement professionnel, sanctionné par un BEP, auront dans le futur, la possibilité d’être réorientés vers la formation professionnelle selon des modalités et des critères de réorientation, qui seront fixés par voie réglementaire.

 

TYPOLOGIE DES INSTITUTS D’ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL (IEP)

 

Cinq (5) types d’IEP sont retenus : 

-          Le type industriel, regroupant des filières industrielles ;

-          Le type BTP, regroupant des filières du bâtiment et des travaux publics ;

-          Le type agricole, regroupant des filières de l’agriculture ;

-          Le type tertiaire, regroupant des filières des services ;

-          Le type hôtellerie tourisme, regroupant des filières de l’hôtellerie et du tourisme.

 

Chaque IEP est dimensionné à 1000 places pédagogiques et 300 lits d’internat, ceci pour pouvoir accueillir les élèves des wilayas ou des localités ne disposant pas d’IEP, faute de tissu économique favorable ou des élèves ayant choisi une spécialité n’existant pas dans l’IEP de leur lieu de résidence.

 

Chaque IEP regroupe au moins, trois filières de la même famille de métiers en fonction du tissu économique dans lequel il est implanté ; ce type d’organisation permet de réaliser des économies appréciables en matière d’équipements et d’encadrement dans la mesure où ces filières comportent des contenus communs.  

 

LES IEP FONCTIONNELS ET LES FILIERES DISPENSEES

 

- Batna

- Installation et maintenance des systèmes énergétiques option : Froid et climatisation.

- Maintenance industrielle.

- Techniques d’Electricité.

- Biskra

- Maintenance des systèmes informatiques.

- Installation et maintenance des systèmes énergétiques option : Froid et climatisation.

- Electronique Industrielle.

- Blida (Béni Merrad)

- Installation et maintenance des systèmes énergétiques, option : Froid et climatisation.

- Maintenance industrielle.

- Techniques d’électricité.

- Constantine (Ali Medjeli)

- Maintenance des systèmes informatiques.

- Productique mécanique

- Techniques d’électricité.

- Sétif (El Eulma)

- Installation et maintenance des systèmes énergétiques, option : Froid et climatisation.

- Maintenance industrielle.

- Techniques d’Electricité.

- Sétif (Bahmed El Hadi)

- Informatique option : Réseaux

- Techniques de ventes

- Maintenance des systèmes informatiques.

- Oran (Arzew) :

 

- Maintenance industrielle.

- Productique Mécanique.

 

Par ailleurs, à la rentrée de septembre 2018, trois (03) nouveaux instituts d’enseignement professionnel (IEP), ouvriront leurs portes dans les wilayas de Bouira, Blida et Laghouat, pour accueillir les élèves dans des nouvelles filières et qui sont en cours d’identification. Ces nouvelles structures, sont dotées de moyens d’hébergement et de restauration, permettant, d’accueillir les élèves candidats, venant des autres localités du pays.

 

Quatre autres IEP, implantés au niveau des Wilayas de Boumerdes, Tebessa Tizi Ouzou et Tipaza, ont été crées juridiquement, en janvier 2018.

 

Source : site du ministère de la formation et de l’enseignement professionnels (www.mfep.gov.dz).



23/02/2019
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Enseignement & Emploi pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres