Formations et Métiers

Formations et Métiers

Coup d'envoi de la rentrée professionnelle février 2022

form 810c9434e88e37fd59816f435006b832_M.jpg
 Photo APS

 

BEJAIA- Le ministre de la formation et de l'enseignement professionnels, Yacine Merabi, a donné dimanche, à partir de la wilaya de Béjaïa, le coup d'envoi de la rentrée professionnelle pour la session de février 2022.

 

Ce coup d'envoi a été donné à l'Institut de Formation spécialisée de sidi Ayad dans la daïra de sidi Aïch, en présence de cadres du secteur et des autorités locales.

 

A cette occasion, le ministre a exhorté le personnel de son secteur à faire plus d'efforts pour améliorer la qualité de la formation et par ricochet celle de tous les stagiaires, pour fournir une ressource humaine apte à répondre aux défis de l'heure.

 

Cette session compte 283.991 postes pédagogiques répartis sur plusieurs spécialités, conformément aux besoins du marché du travail, a soutenu M. Merabi.

 

Le ministre a tenu à mettre en évidence les nouvelles spécialités introduites pour cette session, affirmant que les nouvelles spécialités sont considérées comme prioritaires et répondent aux besoins formulés par les régions.

 

Il s'agit notamment de l'industrie, la construction et travaux publics, l'agriculture, la restauration, l'hôtellerie, le tourisme, l'artisanat, ainsi que l'hydraulique, l'environnement et les énergies renouvelables.

 

Certaines de ces spécialités ont été introduites pour la première fois dans quelques wilayas, a relevé le ministre. Il s'agit notamment de la sauvegarde du patrimoine immobilier à Béchar, de la maintenance des systèmes d'énergie et des flux d'eau à Adrar, des industries pétrolières et des mécanismes de contrôle à Laghouat, des technologies de l'information et de la télécommunication (TIC) à Timimoun et d'exploitation des stations d'épuration d'eau à Tizi-Ouzou.

 

M.Merabi a expliqué que l'introduction de ces nouvelles spécialités a été "pensée et conçue de sorte à améliorer le rendement du secteur et de ses prestations, et a nécessité la mobilisation de moyens considérables en terme de structures, d'équipements et de ressources humaines", ajoutant que "beaucoup de projets qui étaient en situation de gel ont été réactivés".

 

Le ministre a par ailleurs, abordé les "nombreuses" conventions de partenariat signées avec des organismes et institutions à l'effet de rendre la formation professionnelle "plus efficace et plus performante et capable d'accroître les opportunités et les offres d'embauche en faveur des stagiaires".    

 

Publié l’APS Le : Dimanche, 27 Février 2022



27/02/2022
3 Poster un commentaire
Ces blogs de Enseignement & Emploi pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 165 autres membres