Formations et Métiers

Formations et Métiers

Formation professionnelle au Sud : les instructions du PM devront être concrétisées au plus tard fin avril

ALGER - Les instructions du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, relatives à la
création, dans le sud du pays, d’un centre professionnel relevant du secteur de
l’énergie, devront être concrétisées au "plus tard fin avril", a affirmé lundi le
Premier ministre dans une instruction relative à la gestion de l’emploi dans les
wilayas du Sud.

 

"Les instructions données, lors de la visite effectuée dans la wilaya d’Ouargla en
novembre 2012, concernant l’ouverture d’un centre professionnel relevant du secteur
de l’énergie, ainsi que de l’ouverture de sections de formation par le secteur de la
formation professionnelle, devront être concrétisées au plus tard, fin avril ", a précisé
l’instruction du Premier ministre.

 

Cette instruction s’inscrit, indique-t-on, dans le prolongement des décisions prises,
lors de la visite effectuée dans la wilaya d’Ouargla, visant à promouvoir le
développement des wilayas du Sud, notamment le traitement de la question de
l’emploi et du chômage, particulièrement des jeunes. Elle a pour objet, précise-t-on,
d’édicter un certain nombre de mesures pour "assurer une gestion transparente et
rigoureuse du marché du travail dans la wilayas du Sud.

 

L’instruction du Premier ministre demande, par ailleurs, aux services chargés de la
formation professionnelle dans les régions du Sud de répertorier "systématiquement"
les métiers déficitaires au niveau local et engager des mesures palliatives.
"Sous la supervision directe du wali de la wilaya, les services de la formation
professionnelle, en relation avec les services chargés de l’emploi, les services
chargés de l’énergie, du tourisme et de l’artisanat et les entreprises, devront
systématiquement répertorier les métiers déficitaires au niveau local et engager des
mesures visant à adapter les qualifications, soit par le biais de la formation
résidentielle, soit par la formation par apprentissage en entreprise, pour répondre aux
besoins des entreprises", a précisé l’instruction du Premier ministre.

 

Le secteur du tourisme et de l’artisanat veillera, a ajouté le document, à ce que des
quotas de places pédagogiques soient réservés au profit des jeunes originaires des
wilayas du Sud dans les instituts spécialisés relevant de sa tutelle, notamment les
instituts de Tizi-Ouzou et de Bou-Saâda. "Il importe d’envisager l’ouverture d’un
institut spécialisé ou d’une antenne rattachée aux instituts de formation dans les
métiers de l’hôtellerie et de la restauration existants", a recommandé l’instruction.

 

(APS) lundi 11 mars 2013 18 : 53



14/03/2013
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Enseignement & Emploi pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres