Formations et Métiers

Formations et Métiers

Mebarki: une loi pour faciliter le recrutement des apprentis publiée dans les prochains mois

APS image.jpg
Photo APS

 

 

SETIF - Le ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels, Mohamed Mebarki, a annoncé, dimanche à Sétif, la publication dans les prochains mois, d’une loi pour ‘’faciliter le recrutement des apprentis’’.

 

Lors de sa visite à l’entreprise nationale des appareils de mesure et de contrôle (ENAMC) d’El Eulma, dans le cadre d’un déplacement à Sétif, le ministre a précisé que ‘‘cette loi permettra à l’entreprise accueillant des  apprentis (lieu du stage pratique) de les recruter sans passer par les agences de l’emploi habituelles’’.

 

M. Mebarki a insisté, dans ce contexte, sur la nécessité de développer la formation à travers l’apprentissage compte tenu du fait qu’il est le ‘‘meilleur moyen de formation’’, plaidant en faveur d’une coordination entre les entreprises économiques du fait qu’elles participent dans la formation.

 

Il a ajouté que ces entreprises arrivent à identifier les spécialités, et les intégrer dans le domaine pédagogique pour faciliter aux diplômés d’investir le monde du travail et à ouvrir aussi la formation spécialisée pour en faire une préoccupation majeure et développer l’emploi en recourant à des accords entre le secteur de la formation professionnelle et les entreprises économiques.

 

Dans ce contexte, M. Mebarki a mis l’accent sur la dynamisation du rôle du conseil national de l’entrepreunariat, mais aussi celui des commissions de wilaya dans le domaine du partenariat et de la coordination entre les secteurs de la formation et de l’enseignement professionnels et les entreprises économiques.

 

Au cours de sa visite à la ferme pilote d’élevage de vaches à Ain Lahdjer, qui a recours en grande partie à la main-d’œuvre qualifiée, issue du secteur de l’enseignement et de la formation professionnels, le ministre a loué le travail de formation réalisé en partenariat avec les entreprises de formation spécialisées dans le domaine.

 

Il a estimé, à ce propos, que tout ce qui a trait à l’agriculture, au tourisme et à l’industrie revêt ''une importance capitale'' au sein de la nouvelle politique économique de l’Algérie, pour constituer une alternative aux hydrocarbures à l’avenir.

 

M. Mebarki a, par ailleurs, insisté sur le fait que la relation et le partenariat entre l’établissement de formation et l’entreprise économique doit être ‘‘très solide’ ‘pour que la formation soit, selon lui, ''réussie et efficace pour les jeunes apprentis'', considérant que le travail dans le  domaine agricole est très vaste d’où la nécessité de ‘‘développer un partenariat entre les établissements de formation et les entreprises économiques’’.

 

Au cours de sa visite dans la wilaya de Sétif, le ministre a inspecté plusieurs projets relevant de son secteur à l’instar d’un institut national spécialisé dans la formation professionnelle dans la commune d’Ain Arnat, d’une capacité de 300 places pédagogiques, dont le taux d’avancement des travaux a atteint 80% et qui devrait être réceptionné ‘‘début 2018’’, selon les responsables du projet.

 

Outre cela, M. Mebarki a présidé, à l’institut national spécialisé de formation professionnelle, une cérémonie de signature de conventions dans le cadre de la formation contractuelle, portant sur la formation et l’emploi entre son secteur et les entreprises Iris, spécialisée dans la fabrication des produits électroniques et électroménagers et  l’établissement de wilaya de gestion des centres d’enfouissement technique (EPWG- CET) ainsi que la laiterie ‘‘Tell’’.

 

Publié par l’APS le : lundi, 30 octobre 2017 08:56 



30/10/2017
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Emploi & Formation pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres