Formations et Métiers

Formations et Métiers

Trouver un travail en Algérie

L'Algérie est un pays où le marché du travail semble très prometteur depuis le projet de réforme mis en place. En effet, si auparavant certains diplômes y trouvaient plus rapidement leur place que d'autres, cela est entrain de changer : les recruteurs sont aujourd'hui à la recherche de profils plus diversifiés et il n'existe donc plus de diplôme type requis pour un poste déterminé. Comment trouver un emploi, quelles sont les conditions de travail en Algérie et quels sont les secteurs qui recrutent le plus ? Ce sont les questions auxquelles nous vous proposons des réponses.

 

Trouver un emploi n'est pas chose facile, et ça l'est encore moins quand on est un étranger. Si vous êtes de ceux qui souhaitent décrocher un emploi en Algérie, faites le point sur la législation algérienne du travail et voyez comment vous pourrez trouver plus rapidement un travail.

 

Les bonnes démarches à suivre

 

Internet semble aujourd'hui fasciner de plus en plus d'entreprises. C'est ce qui explique d'ailleurs pourquoi bon nombre d'entre elles préfèrent poster leurs annonces sur des sites spécialisés lorsqu'il s'agit de procéder à des recrutements. Nous pouvons citer principalement le site de nrecrutic, d'emploitic, de carriere-algerie ou encore de fibladi. Cette nouvelle procédure permet aux entreprises de trouver plus rapidement le profil qui leur convient. Les offres d'emploi dans les journaux constituent, en outre, le deuxième moyen le plus rapide pour trouver un emploi en Algérie. Par ailleurs, vous pourrez aussi vous renseigner auprès de la Chambre française de commerce et d'industrie en Algérie : plus d'un millier d'entreprises algériennes y sont adhérents. Sur le site de l'Anem, vous trouverez d'excellents conseils qui vous aideront dans la rédaction de votre curriculum vitae, de votre lettre de motivation, avec des modèles à l'appui, ainsi que sur la manière de réussir un entretien. Et d'ores et déjà, trouvez des renseignements sur la règlementation du travail sur place, sur les visas et sur tout ce qui concerne le recrutement.

 

Les conditions de travail en Algérie

 

La législation algérienne du travail tend à être encore plus favorable à l'égard des salariés. L'âge minimum requis pour pouvoir occuper un emploi est de 16 ans. Cependant, le recruteur ne peut embaucher le mineur sauf sur présentation d'une autorisation dûment signée par son tuteur légal. La durée hebdomadaire légale du travail est fixée à quarante heures, fractionnées librement selon l'accord des deux parties, sur au moins cinq jours ouvrables. En outre, tout salarié a droit à une journée entière de repos hebdomadaire, généralement fixée au vendredi. Le contrat de droit commun est le contrat à durée indéterminée, sauf stipulation contraire expresse du contrat. Donc, à défaut d'avoir conclu un contrat de travail par écrit, le travailleur est réputé exercer ses fonctions pour une durée indéterminée. Le salarié peut être embauché sous réserve d'une période d'essai qui peut durer jusqu'à six mois, parfois plus lorsque celui-ci occupe des fonctions nécessitant de hautes qualifications. Il jouit également d'un congé payé à raison de deux jours et demi par mois de service effectif, soit trente jours calendaires. Le droit au congé annuel est ouvert dès lors que le salarié a effectivement accompli un travail sur une période de référence allant, par exemple, du 1er juillet de l'année précédant au 30 juin de l'année du congé. Par ailleurs, l'employeur ne peut recourir à des heures supplémentaires que lorsque la nécessité du service l'exige. L'âge de la retraite est fixé à 55 ans pour les femmes et 60 ans pour les hommes. L'Algérie a fixé un salaire national minimum garanti et la rémunération des salariés est soumise au paiement de cotisations sociales. Les contributions de l'employeur s'élevant à 24,5% et celles de l'employé à 7,5%. Le Ministère du Travail et de la Solidarité nationale est l'organisme chargé de la régulation du travail en Algérie tandis que l'Union Générale des Travailleurs Algériens constitue le syndicat au sein duquel se réunissent les travailleurs.

 

Le marché du travail algérien

 

Le marché du travail algérien est aujourd'hui en constante évolution, ce qui a le mérite de réduire un peu plus chaque année le taux de chômage sur place. Il faut toutefois admettre que selon les spécialisations, certains trouveraient plus rapidement un emploi que d'autres. En Algérie certains diplômes ont plus de mal à « se vendre ». Cependant, cette situation est en passe d'évoluer. Les entreprises tendent à recruter des profils de plus en plus diversifiés. Ils donnent ainsi leur chance à ceux qui détiennent les compétences requises mais dont les diplômes relèvent de filières autres que celle correspondant habituellement aux besoins du poste. Du reste, on remarque qu'en Algérie, se retrouvent en tête de liste des secteurs qui recrutent le plus la santé et l'enseignement, des secteurs en pleine croissance.

 

Article écrit par Algerdestin@tion

 

Source : http://www.expat.com/fr/guide/afrique/algerie/3616-trouver-un-travail-en-algerie.html



10/03/2017
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Emploi & Formation pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres