Formations et Métiers

Formations et Métiers

LA FORMATION ET L’ENSEIGNEMENT PROFESSIONNELS (MISSIONS ET STRUCTURES)

SOMMAIRE

I - Les missions de la formation professionnelle

II - Les modes et dispositifs de formation

     2.1 - Les modes de formation

     2.2 - Les dispositifs de formation

III - L’enseignement professionnel

IV - Les branches professionnelles

V - Sanction des formations

VI - Le réseau de structures de formation et d’enseignement professionnels

VII - Les établissements d’ingénierie pédagogique

VIII - Les établissements de soutien

I - LES MISSIONS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels constitue un secteur stratégique dans le développement économique et social du pays, qui se fixe un double objectif :

• Assurer la formation d’une main d’oeuvre qualifiée, répondant aux exigences et aux besoins du marché du travail, à travers notamment la formation résidentielle et la formation par apprentissage ;

• Assurer la formation, le perfectionnement et le recyclage des travailleurs en poste par le biais de la formation continue ;

• Valoriser les ressources humaines, pour répondre aux besoins de l’économie en main d’oeuvre qualifiée ;

• Améliorer les performances de l’entreprise, par l’adaptation permanente des travailleurs à l’évolution des métiers ;

• Assurer l’égal accès aux qualifications professionnelles ;

• Promouvoir les catégories particulières de la population, en vue de leur insertion dans la vie active.

II - LES MODES ET DISPOSITIFS DE FORMATION

2.1 - LES MODES DE FORMATION

 2.1.1 - LA FORMATION RESIDENTIELLE :

Elle se déroule dans les établissements de formation (Instituts Nationaux Spécialisés de Formation Professionnelle, Centres de Formation Professionnelle et de l’Apprentissage, Centres de Formation Professionnelle et de l’Apprentissage Spécialisés pour personnes Handicapées Physiques).

Elle s’adresse aux personnes âgées de 16 ans révolus et plus.

Des formations en cours du soir sont organisées en mode résidentiel au profit des travailleurs ou de personnes désireux de se former ou de se perfectionner pour améliorer leur situation socio-économique.

2.1.2 – LA FORMATION PAR APPRENTISSAGE :

Elle se déroule en alternance entre les établissements de formation qui assurent la formation technique et technologique complémentaire et les entreprises, les artisans et les organismes publics à caractère administratif où se déroule la formation pratique. Elle est destinée aux jeunes âgés de 15 ans au minimum et de 35 ans au maximum. Il n’y a aucune limitation d’âge pour les personnes handicapées physiques.

2.1.3 - LA FORMATION A DISTANCE :

Elle est dispensée par le Centre National d’Enseignement Professionnel à Distance, avec des regroupements périodiques des stagiaires dans les établissements de formation.

Elle permet aux personnes choisissant ce mode de formation :

• D’acquérir une qualification sanctionnée par un diplôme d’Etat ;

• De se perfectionner ;

• De se préparer aux examens professionnels.

Le Centre National d’Enseignement à Distance dispose de 09 Directions Régionales (Alger, Chlef, Bechar, Sétif, Annaba, Constantine, Ouargla, Oran, Tizi Ouzou).

2.2 - LES DISPOSITIFS DE FORMATION

2.2.1 - LA FORMATION AU PROFIT DE LA FEMME AU FOYER :

Ce dispositif a pour objectif de donner aux femmes au foyer une formation en vue de leur faire acquérir une qualification et des aptitudes, dans diverses spécialités.

2.2.2 - LA FORMATION EN MILIEU RURAL :

En vue de permettre aux jeunes, particulièrement aux jeunes filles qui vivent en zones éloignées et dans des conditions difficiles d’occuper une place dans la vie active, le secteur a entrepris de renforcer et de poursuivre l’opération d’ouverture de sections détachées en milieu rural.

2.2.3 - LE DISPOSITIF « ALPHABETISATION/QUALIFICATION » :

Ce dispositif vise la prise en charge des jeunes sans instruction en vue de leur faire acquérir une qualification professionnelle permettant leur insertion socio professionnelle. Cet itinéraire concilie alphabétisation et acquisition de savoirs faire dans un milieu professionnel ou dans un établissement de formation.

2.2.4 - La formation des jeunes âgés de 16 à 20 ans :

Mis en oeuvre en relation avec le Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité Sociale (ANEM), ce dispositif vise à donner aux jeunes une qualification dans les métiers jugés prioritaires, pour permettre leur insertion dans le monde du travail.

2.2.5 - Le dispositif « Passerelle » :

Il vise à permettre aux diplômés de la Formation Professionnelle dans une spécialité donnée, d’accéder à une formation supérieure dans la même spécialité ou dans une même famille de métiers.

2.2.6 - La préformation :

Elle est dispensée par les établissements au profit des jeunes ne disposant pas du niveau scolaire requis pour l’accès direct à une formation.

A l’issue de cette préformation d’une durée de 6 à 12 mois, les jeunes sont orientés pour suivre une formation professionnelle dans certaines spécialités.

 III – L’ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL

Le cursus d’enseignement professionnel s’inscrit dans le cadre de la nouvelle organisation de l’enseignement post obligatoire, qui a pour finalité de donner une qualification aux élèves, sanctionnée par un diplôme menant principalement vers le monde du travail.

Ce cursus est destiné à accueillir les élèves admis au post obligatoire, orientés par le MEN, dans les Instituts d’Enseignement Professionnel ainsi qu’aux élèves réorientés à partir de la 1ère année secondaire.

Il comprend deux cycles d’une durée de 02 années chacun, sanctionné par :

• Le diplôme d’enseignement professionnel du 1er degré, pour le 1er cycle (DEP 1) ;

• Le diplôme d’enseignement professionnel du 2ème degré, pour le 2ème cycle (DEP 2).

L’accès au 2ème cycle est subordonné à l’obtention du DEP 1.

Le DEP 2 donne accès à la formation de TS dans la même spécialité, sous certaines conditions.

IV - LES BRANCHES PROFESSIONNELLES

Les formations dispensées se répartissent sur 22 branches professionnelles subdivisées en spécialités.

422 spécialités identifiées en fonction des besoins du marché du travail et de l’évolution technologique, figurent dans la nomenclature des spécialités de la Formation Professionnelle, édition 2012, réparties comme suit :

• Agriculture

• Arts et Industries Graphiques

• Artisanat Traditionnel

• Bois et Ameublement

• Bâtiment & Travaux Publics

• Chimie Industrielle et de Transformation

• Construction Métallique

• Construction Mécanique et Sidérurgique

• Cuirs et Peaux

• Electricité - Electronique - Energétique

• Habillement - Textiles

• Hôtellerie - Tourisme

• Industries Agroalimentaires

• Informatique

• Industries Pétrolières

• Métiers de l’Eau et de l’Environ.

• Métiers de Services

• Mines et Carrières

• Mécanique Moteurs Engins

• Pêche et Aquaculture

• Techniques Administratives et de Gestion

• Techniques Audio Visuelles

V – SANCTION DES FORMATIONS

Les formations dispensées dans les établissements du secteur de la formation et d’enseignement professionnels, sont sanctionnées par des diplômes d’Etat.

Niveau 1 : Ouvriers Spécialisés

CFPS

Certificat de Formation Professionnelle Spécialisée

Niveau 2 : Ouvriers et Agents Qualifiés

CAP

Certificat d’Aptitude Professionnelle

Niveau 3 : Ouvriers et Agents Hautement qualifiés

CMP

Certificat de Maitrise Professionnelle

Niveau 4 : Techniciens

BT

Brevet de Technicien

Niveau 5 : Techniciens Supérieurs

BTS

Brevet de Technicien Supérieur

Des examens professionnels sont organisés annuellement au profit des candidats libres dans toutes les spécialités et pour des profils spécifiques, tels que :

• Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP) : Banques, Assurances, Comptabilité ;

• Certificat de Maîtrise des Techniques Comptables (CMP) : Comptabilité ;

• Certificat d’Economie et de Droit (CED) : (Comptabilité) ;

• Brevet Professionnel (BP) : Banques, Assurances, Mécanique, Electricité.

• Les formations qualifiantes sont sanctionnées par des attestations de qualification.

• Pour l’obtention d’un diplôme d’Etat, les stagiaires des établissements privés de formation professionnelle participent aux examens organisés par le secteur de la Formation et de l’Enseignement Professionnels.

VI - LE RESEAU DE STRUCTURES DE FORMATION ET D’ENSEIGNEMENT PROFESSIONNELS

Le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels dispose d’un réseau de plus de 1 226 établissements et structures, répartis comme suit :

6.1 – LES ETABLISSEMENTS DE FORMATION ET D’ENSEIGNEMENT PROFESSIONNELS :

6.1.1- Les Instituts Nationaux Spécialisés de Formation Professionnelle :

A vocation nationale, les INSFP sont implantés dans la plupart des wilayas et disposent également d’annexes et de sections détachées. Ils sont spécialisés par branche professionnelle et sont chargés notamment d’assurer la formation de Techniciens Supérieurs (Niveau : V).

6.1.2 - Les Instituts d’Enseignement Professionnel (IEP) :

Ils sont destinés à accueillir les élèves admis au post obligatoire, orientés par le Ministère de l’Education Nationale.

6.1.3 - Les Centres de Formation Professionnelle et de l’Apprentissage :

Les CFPA constituent le réseau de base du système de formation professionnelle et sont implantés dans les 48 wilayas. Ils sont à vocation locale et dispensent des formations dans les niveaux I à IV.

Ils disposent d’annexes et de sections détachées destinées à rapprocher l’offre de formation de la demande.

6.1.4 - Les Centres de Formation Professionnelle et de l’Apprentissage spéciali­sés pour Personnes Handicapées Physiques (CFPHP) :

Ces établissements sont destinés à la prise en charge des catégories particulières.

Les établissements spécialisés pour personnes handicapées physiques sont au nombre de 04 (Alger, Relizane, Boumerdés, L’aghouat), un 5ème centre spécialisé est en cours de réalisation dans la wilaya de Skikda.

6.1.5 - Les établissements privés de formation professionnelle :

Sont au nombre de 633 dispensant des formations dans les spécialités dominantes suivantes : Informatique, comptabilité, marketing, coiffure esthétique et tourisme.

Les formations sont sanctionnées :

• Soit par un diplôme d’Etat délivré par le Ministère de le Formation et de l’Enseignement Professionnels, les stagiaires de ces établissements peuvent participer aux examens organisés par les établissements de formation professionnelle ;

• Soit par une attestation propre à l’établissement privé, pour les formations qualifiantes.

VII - LES ETABLISSEMENTS D’INGENIERIE PEDAGOGIQUE

7.1 - L’Institut National de la Formation et de l’Enseignement Professionnels :

Implanté à Alger, l’INFEP est à vocation nationale. Il est chargé notamment de :

• L’ingénierie pédagogique ;

• La formation du personnel d’encadrement de niveau supérieur ;

• La formation pédagogique des formateurs spécialisés.

7.2 - Les Instituts de Formation et d’Enseignement Professionnels (IFEP) :

 Sont chargés notamment :

• D’assurer la formation, le perfectionnement et le recyclage des enseignants, des personnels de gestion et de maintenance des établissements de formation professionnelle ;

• De participer à l’élaboration, à la reproduction et à la diffusion des programmes pédagogiques.

Au nombre de six (06), les IFEP sont spécialisés par branches professionnelles :

• IFEP de Birkhadem, Alger : Techniques Administratives et de Gestion, Artisanat ;

• IFEP de Annaba : Construction Métallique et Construction Mécanique et Sidérurgique ;

• IFEP de Médéa : Mécanique Moteurs et Engins ;

• IFEP de Ouargla : Agriculture et Industries Agroalimentaires ;

• IFEP de Sétif : Bâtiment, Travaux Publics, Environnement ;

• IFEP de Sidi Bel Abbes : Electricité, Electronique et Froid.

VIII - LES ETABLISSEMENTS DE SOUTIEN

8.1 - Le Centre National d’nseignement Professionnel à Distance :

Est chargé notamment d’assurer :

• Une formation à distance, dans diverses spécialités ;

• Le perfectionnement et le recyclage des travailleurs des organismes et entreprises.

Il dispose de 09 directions régionales (Alger, Bechar, Ouargla, Tizi Ouzou, Sétif, Annaba, Constantine, Oran).

8.2- L‘Office National de Développement et de promotion de la Formation Continue :

Est chargé notamment :

• D’assurer, de développer et de promouvoir la formation continue ;

• De prêter assistance et conseil aux entreprises publiques économiques et à tout organisme employeur public ou privé ;

• D’organiser et de réaliser des bilans de compétences à la demande des individus, des entreprises publiques économiques et des organismes employeurs publics et privés.

8.3 - L‘Etablissement National des Equipements Techniques et Pédagogiques de la Formation Professionelle (ENEFP)

est chargé de l’acquisition, de l’installation et de la Maintenance des équipements techniques et pédagogiques de la formation Professionnelle .

8.4 - Le Fonds National de Développement de l’Apprentissage et de la For­mation Continue (FNAC)

A pour missions principales le développement de l’apprentissage et de la formation continue.

Il est chargé notamment de :

• Gérer les ressources mises à sa disposition, provenant des taxes de formation continue et d’apprentissage ;

• Prononcer sur l’éligibilité des projets de programmes d’apprentissage et de formation continue proposés au financement par le fonds.

8.5 - Le Centre d’Etudes et de Recherche sur les Professions et les Qualifications (CERPEQ)

Est chargé notamment :

• D’entreprendre des études et de mener des recherches sur les qualifications et leur évolution ainsi que les conditions d’acquisition des qualifications par les différents modes de formation et leurs résultats ;

• De la mise en place d’un dispositif d’observation et de suivi des diplômés de la formation professionnelle ;

• De mener toute étude ayant un intérêt pour le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels.

Source : Brochure d’information éditée par le ministère de la formation  et de l’enseignement professionnels



25/02/2015
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Emploi & Formation pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres